Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 11:49

Un podcast avec entre autre Robert Bégouën sur le Tuc d'Audoubert à écouter ici.

Pendant les vacances de l’été 1912 le comte Henri Bégouën emmène ses trois garçons visiter la grotte du Mas d’Azil, proche de leur château ariégeois. Max, l’aîné, trouve un fragment d’incisive de renne dans les déblais et remarque qu’elle est percée. Dès le lendemain, leur passion éveillée, les trois frères commencent à fouiller une grotte voisine où ils découvrent un magnifique propulseur, cette arme de jet utilisé durant la préhistoire, sculpté en bois de renne. Le propriétaire de cette grotte s’inquiète et leur en interdit l’accès.

Il en faudrait plus pour arrêter les trois garçons. Ils fabriquent un radeau de fortune et s’aventurent dans la résurgence d’un ruisseau, tout proche, pour y découvrir l’immense caverne du Tuc d’Audoubert. Ils y trouvent des gravures magdaléniennes, puis, en cassant la stalactite qui bouche une chatière, ils tombent nez à nez avec des bisons modelés dans l’argile : une trouvaille unique dans l’histoire de la préhistoire.

Henri Bégouën prend une décision qui se révélera, plusieurs décennies après sa mort, d’une grande clairvoyance: ces cavernes ne seront jamais ouvertes au public mais préservées pour la science. Les visites seront limitées au strict minimum, les objets archéologiques seront laissés in situ et un chemin balisé dont nul ne doit s’écarter sera tracé.

Plan de la grotte du Tuc d'Audoubert

Plan de la grotte du Tuc d'Audoubert

Le Tuc d'Audoubert est, comme Les Trois-Frères, une grotte sanctuaire, c'est-à-dire principalement utilisée pour des activités spirituelles. Elle seule se développe sur trois niveaux :

- le Réseau Inférieur comprend le cours souterrain actif du Volp et sa résurgence par laquelle on pénètre dans la grotte

- le Réseau Médian, seulement présent dans la zone aval à 3 m au-dessus du ruisseau. Il contient les vestiges d'une fréquentation magdalénienne, avec des aires d'habitat et des
gravures pariétales

- le Réseau Supérieur, que l'on atteint par une étroite cheminée de 14 m de haut, s'étend sur 450 m d'un parcours parfois difficile qu'une chatière partage en deux parties. Outre les gravures pariétales dont les fameux animaux irréels ou fantastiques, les traces du passage des magdaléniens sont restées visibles sur ses sols argileux : empreintes de pieds et de doigts, crânes d'ours brisés pour en extraire les dents, concrétions cassées etc. C'est dans la dernière salle de la grotte que se trouvent les Bisons d'Argile.

Pour en savoir plus sur le Tuc d'Audoubert, il faut lire :

Le sanctuaire secret des bisons : Auteurs Robert Bégouën, Carole Fritz, Gilles Tosello, Jean Clottes, Andreas Pastoors, François Faist.

  • Relié : 416 pages
  • Editeur : Somogy éditions d'art (29 avril 2009) et l'Association Louis Bégouën.
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2757202030
  • ISBN-13: 978-2757202036

Partager cet article

Repost 0
Published by cro-magnon - dans Document audio
commenter cet article

commentaires