Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 13:05

 

couverture Préhistoire AtlantiqueErrance Editions vient de sortir un nouvel ouvrage extrêmement intéressant, écrit par Grégor Marchand, directeur de recherche au CNRS. Un livre qui fourmille de détails sur les chasseurs-cueilleurs de la côte atlantique dont voici le résumé.

Dolmens et menhirs si emblématiques de la France atlantique sont nés dans des sociétés paysannes, comme une solution à la fois technique et symbolique aux conflits et interrogations de ces communautés néolithiques.
Mais ces communautés, qui sont-elles ?
En comprendre la nature et la formation impose de plonger très loin dans le temps, au coeur des groupes de chasseurs-cueilleurs installés depuis des millénaires en ces lieux. Les différentes formes des sociétés agricoles en Europe doivent beaucoup en effet aux peuples autochtones, qui ont su assimiler les règles de fonctionnement des différents espaces géographiques.
Cet ouvrage propose d’examiner cette genèse complexe en France atlantique, siège notamment des chasseurs-cueilleurs maritimes de la célèbre nécropole de Téviec dans le Morbihan. Les découvertes archéologiques les plus récentes et le bouillonnement actuel des recherches sur les environnements du passé offrent des éclairages originaux sur un processus qui démarre à la fin des temps glaciaires. Ces quelques millénaires connurent des changements naturels d’une intensité jamais égalée par la suite : renouvellement radical de la faune et de la flore, hausse du niveau moyen des océans, celle-ci d’une telle ampleur que le contour même des continents en fut bouleversé. L’Océan atlantique apparaît comme une composante essentielle de cette histoire. Sur un littoral en constante transformation, les groupes préhistoriques ont su extraire leur subsistance et développer des organisations économiques et sociales originales, en constante évolution. L’opposition entre les peuples de la terre et ceux de la mer, les réseaux d’habitats bien différenciés, les nécropoles aux rites si complexes, caractérisent les modes de vie lors de cette période d’incubation.
Le fonctionnement de ces sociétés peut enfin être esquissé, avec un recours raisonné aux comparaisons ethnographiques. Quelle était l’organisation de ces économies de chasse-cueillette? Quelles étaient les bases alimentaires et les pratiques de prédation ? Quelles distances parcouraient les hommes et les femmes au quotidien et sur un cycle annuel ? Combien d’individus occupaient la France au Mésolithique ? Que nous disent les nécropoles de Téviec, Hoëdic ou la Vergne de l’organisation sociale avant le Néolithique ?
Le panorama ainsi établi pour ces quelques millénaires cruciaux révèle toute l’originalité des économies et des sociétés qui ont investi les rivages atlantiques lors de la Préhistoire récente.

L'auteur, Grégor Marchand est directeur de recherche au CNRS et il enseigne à l'université de Rennes 1. Il est spécialiste de technologie lithique et a participé à de nombreuses fouilles sur des sites du Paléolithique final au Néolithique dans l'ouest de la France.

Son blog personnel est accessible en cliquant ici.

Un ouvrage que vous pouvez vous procurer sur le site de vente en ligne de la librairie Picard & Epona.

Préhistoire atlantique : Fonctionnement et évolution des sociétés du Paléolithique au Néolithique.

Auteur : Grégor Marchand

Préface : Jean Guilaine

ISBN 978-2-87772-567-5

528 pages

Partager cet article

Repost 0
Published by cro-magnon - dans Lecture
commenter cet article

commentaires