Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 12:48

 

Deux étudiants en archéologie et en anthropologie biologique viennent de faire une belle découverte dans la grotte du Lazaret, à l'est de Nice. Un bout de crâne d'un homo erectus européen (Homo heidelbergensis) datant de 170 000 ans environ a été mis à jour samedi 13 août dernier sur le carré de fouilles S11.

«On a pensé à un animal, puisque ces derniers temps on retrouve beaucoup d’ossements d’aurochs, de cervidés...» explique Ludovic Dolez, l'un des deux découvreurs. Malgré l'aide des planches de comparaisons qui permettent d'identifier, à partir de photos et croquis d'autres restes, les éléments mis au jour, l'identification s'est avérée difficile pour les étudiants. «Ce n’était pas un cervidé. Ce n’était rien de ce que nous avions déjà vu ou de ce qui se trouvait sur ces planches...Nous nous sommes rendus à l’évidence... ça ressemblait à de l’humain. Et quand on a pris les moulages de comparaisons des frontaux déjà découverts ailleurs, on s’est tous rendu compte que c’était vraiment très ressemblant... »

Fouille-dans-la-grotte-du-Lazaret.jpg

                                         Fouilles dans la grotte du Lazaret

La grotte du Lazaret était une halte de chasse pour les anténéandertaliens qui ont dûment fréquenté le site entre -200 000 et -130 000 ans. Ce sont les traces d'habitat, de foyer et d'ossement découverts qui permettent de dire que l'homme est venu habiter la grotte à plusieurs reprises. Les carcasses d'animaux qui ont été retrouvées, témoignent de la présence de cerfs, de bouquetins ou encore de rhinocéros laineux mais aussi des restes de carnivores : loup, ours, lynx, panthère. On y trouve aussi des ossements d'oiseaux et de rongeurs. Beaucoup d'outils en pierre ou en galet ont été découvert tels que des racloirs, des chopping-tools, des choppers et des bifaces. La grotte a aussi livré des restes humains comme quelques dents et le pariétal droit d'un enfant, daté d'environ -170 000 ans. Le professeur Henry de Lumley, qui a longuement étudié le site y a repéré une aire d'habitation de 11 mètres de longueur sur 3,50 mètres de largeur, appuyée contre la paroi Est à proximité du porche de la caverne. Des poteaux maintenus par des pièrres, supportaient des peaux. C'est donc une "espèce de hutte" qui abritait ces chasseurs lors de leurs haltes sur le site. Les préhistoriques avaient même disposé un petit muret de pierres pour protéger cet habitat des vents marins. A l'interieur de cette cabane, la présence de petits coquillages laisse penser qu'ils ont été rapporté fortuitement avec du varech et des feuilles de posidonies, ramassé par les hommes préhistoriques sur les plages proches, et destinés à constituer des litières.


cabane-du-lazaret.jpg                                      Reconstitution de l'habitat du Lazaret

Sources utlisées pour la rédaction de cette news: NiceMatin / Conférence du Professeur H.de Lumley "Une cabane de chasseurs acheuléens vieille de 130 000 ans dans une grotte de Nice" / Wikipedia


Partager cet article

Repost 0
Published by cro-magnon - dans News
commenter cet article

commentaires

nouratin 24/08/2011 19:58


Aux dernières nouvelles le crâne en question aurait été brisé par les copains du
bonhomme en question afin de lui bouffer le cerveau. Comme quoi l' homo-
heidelbergensis avait des tendances pas très catholiques.
Ce qui n'enlève rien, bien au contraire, à l'importance exceptionnelle de cette découverte.
Amicalement.