Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 14:10

 

Des restes fragmentaires néandertaliens ont été découverts par une équipe franco-grecque en Grèce.

"Jusqu’à récemment, on en savait très peu sur la préhistoire ancienne de la Grèce, a avoué à Live Science la paléoanthropologue Katerina Harvati, principalement parce que les recherches archéologiques dans le pays se concentrent sur les périodes classiques et plus récentes. La Grèce se trouve pourtant directement sur l’une des routes les plus probables de dispersion depuis l’Afrique, via le Proche-Orient, des premiers humains et hominidés en Europe. De plus, le pays se situe au cœur d’une des trois péninsules méditerranéennes de l’Europe, ce qui en fait un refuge pour les espèces végétales et animales, et donc aussi humaines, durant la période glaciaire."

C'est dans la grotte de Kalamakia, au sud du Péloponnèse, que des dents (10), un fragment de crâne et trois éléments post-crâniens ont été mis au jours dans cette grotte qui est fouillée depuis 13 ans par katerina Harvati et ses collègues. Des artefacts ont également été trouvés sur le site qui est daté entre 100.000 et 39.000 années BP (Before Present).

L'analyse de l'usure des dents montre que les individus avaient un régime alimentaire composé de viandes et de végétaux.

"Les fossiles grecs détiennent peut-être des réponses à propos de la dispersion la plus ancienne des hommes modernes et d’autres hominidés en Europe, poursuit Katerina Harvati, ainsi que la possible survie tardive des néandertaliens, ce qui formerait un des premiers cas où les deux espèces ont eu la possibilité d’interagir."

grotte grèce                                       La grotte de Kalamakia en Grèce

Source utilisée : MaxiSciences 

Partager cet article

Repost 0
Published by cro-magnon - dans News
commenter cet article

commentaires