Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 08:34

 

coupe-de-la-grotte-cosquer.jpgSituée à - 37 mètres de profondeur dans les Calanques de Marseille, au cap Morgiou, la grotte ornée sous marine COSQUER, du nom de son inventeur pourrait bientôt faire l'objet d'une réplique. Depuis le début de l'année, le service régional de l'archéologie (SRA) a conduit trois campagnes de mesures à l'intérieur de la cavité, avec du matériel capable de restituer le relief des parois et le détail des peintures avec une précision inframillimétrique. Les données ont été transmises à deux entreprises spécialisées dans la réalité virtuelle qui travaillent en ce moment à la reconstitution de la grotte jusque dans ses moindres replis.

Pour Xavier Delestre, conservateur régional de l'archéologie, ce travail répond à trois objectifs. Premièrement, enregistrer la topographie de la grotte et l'ensemble des peintures et gravures. Puis, permettre aux préhistoriens qui ne sont pas plongeurs de travailler sur l'ensemble des oeuvres dans des conditions proches du réel. Et, enfin, donner la possibilité au grand public d'approcher au plus près la réalité de ce véritable musée d'art pariétal immergé.

Même si aujourd'hui la forme définitive de cette grotte "virtuelle" n'est pas encore arrêtée, il semble d'ores et déjà exclu que soit construit une réplique à l'identique, comme celle réalisée à Lascaux au début des années 80. C'est plutôt vers une option en 3D, avec projection d'images qui donnerait l'impression au spectateur d'être dans la grotte, que l'on semble s'orienter. A suivre...

pingouin-ds-la-grotte-cosquer.jpg

                                            Pingouin représenté dans la grotte Cosquer

La grotte Cosquer compte environ 177 figures animales, 216 signes géométriques variés et 65 mains négatives. Les 27 datations au carbone 14 ont montré que la caverne avait été fréquentée pendant deux périodes principales, d'abord aux alentours de 26 à 27 000 ans (BP), puis il y a 19 000 ans environ.

Rarement représentés dans l'art pariétal, les animaux marins représentent 11% du bestiaire de la grotte et en font une de ses particularités. Des pingouins, des phoques, des poissons et divers signes pouvant évoquer des méduses ou des poulpes ont été dessinés ou gravés dans la roche.

Inaccessible aujourd'hui, sauf pour des scientifiques plongeurs, l'accès à la grotte pour les paléolithiques se faisait à pied par le rivage. Le niveau de la mer était alors inférieur de 130 mètres.

 

main négative au doigts incomplets grotte cosquer

                              Mains négatives aux doigts incomplets dans la grotte Cosquer

 

A lire pour en savoir plus sur la grotte Cosquer.

Cosquer redécouvert - Jean Clottes, Jean Courtin, Luc Vanrell (Le Seuil)

 

Source utilisée pour la rédaction de cet article : La provence

Partager cet article

Repost 0
Published by cro-magnon - dans News
commenter cet article

commentaires