Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 14:18

 

Le paléoanthropologue américain Rolf Quam et ses collègues de l'Université de Binghamton ont analysé les restes d'osselets d'hominidés découverts en Afrique du Sud pour constater que des changements dans la grosseur et la forme de l'oreille moyenne sont survenus très tôt dans notre évolution.

Selon eux, ces modifications auraient eu des effets importants sur les capacités auditives de nos ancêtres, et donc, sur leurs aptitudes à communiquer entre eux.

Les scientifiques ont analysé les fossiles de trois os complets d'oreilles moyennes (les osselets) de Paranthropus robustus datant de 1,8 million d'années et les fragments d'autres appartenant à un Australopithecus africanus qui vivait il y a entre 3,3 millions et 2,1 millions d'années.

Ces analyses sont particulièrement importantes, car très peu de ces os survivent au temps en raison de leur fragilité.

Les comparaisons montrent que, chez tous les spécimens, les marteaux ressemblaient à ceux retrouvés chez les humains et qu'ils étaient beaucoup plus petits,  proportionnellement, que ceux de nos cousins les grands singes.

La grosseur des osselets laisse aussi à penser qu'ils avaient de plus petits tympans. La similitude entre les deux espèces semble montrer une origine commune ancienne.

Il est difficile, selon les chercheurs, de tirer des conclusions sur les capacités auditives simplement à partir de la taille de l'oreille moyenne parce que le processus fait appel à plusieurs structures de l'organe et même du cerveau.

D'autres études ont déjà montré que la grosseur de l'oreille moyenne influence bel et bien ce que les singes entendent.

La comparaison avec le génome des gorilles indique aussi que des changements dans les gènes qui codent pour ces structures différencient l'homme du singe.

tout-sur-l-oreille-jpg.jpg

Source utilisée : Radio-canada.ca

Partager cet article

Repost 0
Published by cro-magnon - dans News
commenter cet article

commentaires