Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 13:31

 

La Caverne du Pont d’Arc, réplique de la Grotte Chauvet, ouvrira ses portes le 25 avril, après 30 mois de travaux et une inauguration présidentielle dix jours plus tôt. 350 000 visiteurs par an sont attendus.

Dès le printemps, c’est un formidable voyage dans le temps qui sera proposé au public sur le site du Razal, situé sur les hauteurs de Vallon-Pont-d’Arc en sud-Ardèche avec l’ouverture de la plus importante réplique de grotte ornée au monde : la Caverne du Pont d’Arc.

C’est au cœur d’un espace boisé de 29 hectares, à quelques kilomètres seulement de la cavité originelle, qu’il sera donné de vivre toute l’émotion suscitée par la véritable grotte Chauvet et ses peintures rupestres vieilles de 36 000 ans, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en juin dernier.

C’est du moins toute l’ambition du fac-similé qui s’étend sur 3 000 m² au sol et 8 000 m² de décor.

construction-replique--de-la-grotte-chauvet.jpg

Les cinq sens des visiteurs seront stimulés. Ils seront immergés dans l’univers si particulier du milieu souterrain. L’idée a été de reproduire à leur intention cette impression ressentie par les rares privilégiés qui ont pu entrer dans la grotte Chauvet de progresser dans un lieu exceptionnel, un sanctuaire non seulement empreint d’une qualité artistique extraordinaire mais aussi chargé d’une puissance spirituelle. Ainsi les visiteurs ressentiront la fraîcheur, l’humidité, seront enveloppés par le silence et l’obscurité, auront jusqu’à des sensations olfactives… Comme s’ils venaient de pénétrer à la fois dans un univers familier et dans un autre monde. Celui de nos ancêtres aurignaciens qui ont créé à jamais sur des parois de calcaire des œuvres uniques et bouleversantes, qui ont figé pour l’éternité dans leur écrin 1000 dessins dont 425 figures animales. Un bestiaire exceptionnel représentant 14 espèces différentes dont une majorité d’animaux dangereux (ours des cavernes, rhinocéros laineux, mammouths…), des représentations uniques dans l’art pariétal paléolithique (panthère, hibou, partie inférieure du corps féminin…).

Vous pouvez déjà réserver vos places en cliquant ici.

Source : Ledauphine.com

Partager cet article

Repost 0
Published by cro-magnon - dans News
commenter cet article

commentaires