Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 07:40


Le site archéologique Yana RHS est situé à l’embouchure du fleuve Yana en Sibérie, à 500 km au nord du cercle polaire. La datation par
le radiocarbone montre qu'il a été occupé par les hommes il y a 28 000 ans et c'est donc, à ce jour, la plus ancienne occupation humaine du paléolithique supérieur dans le cercle arctique.
yana-rhs                                                      Fouilles sur le site Yana RHS
Fouillé depuis 2001 par l’archéologue Vladimir Pitulko, le site a livré près de 3.000 artefacts.

  • Des outils fait d'ossements de rhinocéros, de mammouths, de loups, de chevaux et de rennes.
  • Des outils en pierre dont des hachoirs, grattoirs, bifaces et un percuteur.
  • Une corne de rhinocéros et deux défenses de mammouths.
  • Des pendentifs, des perles et de l'ocre rouge.

Aucun témoignage d’une technologie laminaire n’a été retrouvé.

Yana RHS                        Os gravés qui ont été retrouvés sur le site (crédit photo-V.Pitulko)

 
De très nombreux restes d'ossements de mammouths et de chevaux, présentant des traces de découpes et des marques de cuissons ont également été mis au jour; les restes des repas des occupants du site. Le mammouth semble d'ailleurs avoir joué un rôle très important dans la survie des paléolithiques du site Yana RHS car à proximité, c'est un entassement de près de 1000 ossements de cet animal provenant d'à peu près 26 individus adultes qui a été retrouvé avec ceux de rennes,de bisons, de rhinocéros et d'ours. Il semble que ces os aient été soigneusement triés en fonction des espèces, et les datations au radiocarbone montrent qu'ils ont été déposés à cet endroit à la même période que celle de l'occupation du site. 

restes osseux mammouths Yana        Une partie des nombreux ossements de mammouth retrouvés proche du site

Yana RHS est un site important parce qu'il démontre que des humains s’étaient adaptés à un climat arctique rigoureux beaucoup plus tôt que l’on ne le croyait auparavant. De plus, la localisation du site près du pont terrestre de la Béringie ainsi que l’ancienneté de son occupation pourraient ultimement fournir des indices contribuant à résoudre quelques-unes des questions concernant le peuplement initial des Amériques.
os avec traces Yana          Os présentant, en haut à droite, des traces de rongements (crédit photo-V.Pitulko)


Sources utilisées: Journal of Archaeological Sciences / Archaeology.about.com

Partager cet article

Repost 0
Published by cro-magnon - dans News
commenter cet article

commentaires