Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 12:44

 

Une étude récente des tracés digitaux que l'on trouve sur les parois molles de la grotte de Rouffignac (Dordogne), semble démontrer qu'ils auraient été effectués, en partie, par des femmes et de très jeunes enfants, dont certains étaient âgés de 2 à 7 ans.

En mesurant la largeur des tracés executés avec l'index, le majeur et l'annulaire, et en les comparant à celles de milliers de doigts contemporains, les chercheurs Jessica Cooney et Leslie Van Gelder ont réussis à déterminer le sexe et l'âge de ces artistes. Les largeurs de 34 millimètres ou moins appartenaient à des enfants âgés de 7 ans ou plus jeunes encore.

Pour la réalisation de certains tracés, des adultes auraient parfois guidés la main de l'enfant, les portants même à bout de bras pour dessiner dans les parties hautes de la grotte. Les exemples les plus mesurables auraient été réalisés par un petit groupe de huit à dix personnes et l'artiste la plus prolifique serait une petite fille agée d'environ 5 ans.

Les chercheurs qui ont réalisés cette étude pensent que cette partie de la grotte pourrait avoir été une sorte d'école d'art ou les adultes auraient initiés les enfants.

Pour Jesica Cooney, cette forme d'art primitif était vraisemblablement une collaboration intergénérationnelle. "Il n'y a pas de zones de tracés à Rouffignac où l'on trouve les adultes sans les enfants, et vice versa», a t-elle expliqué.

A Rouffignac, c'est environ cinq cents métres carrés de parois et de plafonds qui sont ainsi recouverts.

 Tracés digitaux                Tracés digitaux (Crédit photo - Jessica Cooney et Leslie Van Gelder)

En lisant cette information sur le site de "Science", je me suis rappelé les très nombreux tracés digitaux que j'avais vu sur un des plafonds de la grotte de Gargas (Hautes-Pyrénées). J'étais resté interloqué par leur nombre et la surface qu'ils occupent, quatre cent mètres carrés environ. Avec l'aide précieuse de Nicolas Ferrer, guide à Gargas, j'ai retrouvé une étude réalisée en 2006 par Kevin Sharpe et Leslie Van Gelder sur ces tracés digitaux à Gargas. Leur conclusion était qu'ils auraient été réalisés par trois personnes: un homme, une femme et un jeune enfant, peut être un garçon.

Cette implication manifeste des enfants et des femmes dans l'art paléolithique va je l'espère, changer notre vision sur les sociétés du paléolithique. Combien de fois ai-je lu et entendu "Ce sont les hommes qui chassaient et décoraient les grottes. Les femmes, elles, faisaient la cueillette et préparaient les repas..."

 

 

 

Pour visiter la grotte de Rouffignac. Tel: 05 53 05 41 71

Pour visiter la grotte de Gargas. Tel: 05 62 98 81 50


Sources utilisées pour la rédaction de cette news: Sciencemag.org / History.com

Partager cet article

Repost 0
Published by cro-magnon - dans News
commenter cet article

commentaires