Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 12:11

 

Des vestiges d'un site pré-Néandertalien vieux de 200 000 ans comprenant des silex taillés et des ossements d'animaux ont été découverts à Tourville-la-Rivière, près de Rouen.

Les chercheurs ont mis à jour dans une carrière de sable et de graviers, 500 silex finement taillés et 1500 ossements de cerfs, d'aurochs,d'ours, de lions, de lynx, de panthères, de putois, de lièvres et de chevaux. Les archéologues dégageaient mercredi matin un bois de cerf qui était enfoui, il y encore quelques mois, sous trente mètres d'alluvions sableux de la Seine.

"Le site a été recouvert rapidement par ces alluvions ce qui a garanti pour une large part sa bonne préservation", raconte Jean-Philippe Faivre, l'archéologue responsable de la fouille organisée par l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

D'après les chercheurs, le site était initialement un atelier de taille de silex et les d'animaux n'ont pas été tués par les pré-Néandertaliens mais auraient été chariés par la Seine et ensuite récupérés. « Les pré-Néandertaliens n’étaient pas des charognards pour autant », prévient Jean-Philippe Faivre. Au contraire, ils manifestent là un comportement élaboré de subsistance qui implique un savoir technique et une stratégie économique. À l’époque, ils exploitaient un territoire immense, doté d’un paysage diversifié allant de grandes plaines herbeuses où paissaient les herbivores aux plateaux calcaires couverts de forêts.

 

Sources utilisées pour la rédaction de cet article : Le monde.fr - AFP- Le Parisien.fr

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cro-magnon - dans News
commenter cet article

commentaires