Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 10:08

 

Une équipe internationale d'archéologues vient de découvrir des structures d'habitats vieillent de 20 000 ans en Jordanie, sur le site archélogique de Kharanesh IV.

La datation au radiocarbone indique que ces huttes ont entre 19 300 et 18 600 ans. Elles auraient été utilisées comme des résidences à long termes pendant 10 000 ans environ.

"Ce que nous voyons sur le site de Kharaneh IV dans le désert jordanien est une énorme concentration de personnes en un seul endroit", a déclaré le Dr Jay Stock, du Département d'Archéologie et d'Anthropologie à l'Université de Cambridge, et membre de l'équipe qui a participé à cette fouille, "Les gens ont vécu ici pendant des périodes de temps considérables lorsque ces cabanes ont été construites. Ils ont échangé des objets avec d'autres groupes dans la région et même enterré leurs morts sur le site. Ces activités précèdent les installations associées à l'émergence de l'agriculture qui a remplacé la chasse et la cueillette. A Kharaneh IV, nous avons été en mesure de documenter un comportement similaire quelques 10.000 ans avant l'apparition de l'agriculture."

De l'ocre rouge, des charbons de bois, des centaines de milliers d'outils en pierre, des os d'animaux et des coquillages percés, des os avec des lignes régulières incisées et un fragment de calcaire avec des motifs géométriques sculptés ont également été mis au jour sur le site par les archéologues.

"Ces coquillages percés ont été apportées sur le site depuis la mer Rouge et la Méditerranée à plus de 250 km, ce qui montre que les gens étaient bien reliés en réseaux sociaux et régionaux et qu'ils ont échangé des objets sur des distances considérables. Il ne parait pas très impressionnant pour un œil non averti, mais il s'agit d'un des sites paléolithiques les plus denses dans la région", a précisé le Dr Lisa Maher, de l'Université de Californie.

journal.pone.0031447.jpg

                                   Plan des structures des huttes (crédit-Plos One)

Les coquillages marins percés étaient concentrés en trois endroits distincts, chacun accompagnés d'un morceau d'ocre rouge de 10 x 5 cm environ. Pour l'équipe de chercheurs, ils ont très probablement été utilisés comme pendentifs, comme ornements dans les cheveux ou sur les vêtements.

Deux sépultures humaines ont également été mises au jour sur le site.

Sources utilisées: PLoSone / MaxiSciences.com

Partager cet article

Repost 0
Published by cro-magnon - dans News
commenter cet article

commentaires